Le CEO de Kaspersky rejette l’Affirmation de Symantec que « l’Antivirus, c’est Mort »

Eugene Kaspersky a riposté à des affirmations que « l’antivirus, c’est mort » par son concurrent primaire Symantec, et croit qu’il y a encore de la vie dans le vieux chien.

Le CEO du Kaspersky Lab a dit à The Inquirer que le standard de sécurité est bien sûr en pleine forme et le VP Supérieur pour la sécurité de données Brian Dye suit simplement un chemin souvent emprunté dans l’industrie de la cyber-sécurité.

CEO de Kaspersky

« J’ai entendu parler des antivirus étant déclarés morts et enterrés plusieurs fois au fil des ans, mais ils sont ici encore avec nous – en pleine forme. Je suis complètement d’accord que le balayage signature-basé monocouche est loin d’un dégrée suffisant de protection – pas pour les individus, pas pour les organisations, grandes ou petites ; Toutefois, c’était le cas pour beaucoup d’années », a dit-il dans une déclaration envoyée par courriel.

Il a puis ajouté qu’un firme de cyber-sécurité devrait résister aux menaces en utilisant une mélange de technologies différents y compris des heuristiques, faire le bac à sable, la protection du cloud, et d’autres. Tout de ces choses créent ce qui Kaspersky appelle une « approche de sécurité IT d’une qualité supérieure », cependant, ils fonctionnent bien aussi à côté de « la bonne et vieille détection signature-basé des virus ayant fait ses preuves ».

Les sentiments de sky ont suit une affirmation de Dye plus tôt cette semaine qui a indiqué que Symantec ne considère pas l’antivirus comme façon lucrative à l’avenir et ça a advenu quand l’entreprise a fait un plan d’action pour son futur dans le domaine de cyber-sécurité.

Dye a ajouté que l’antivirus réussit seulement à coincer à peu près 45% des dangers et bien qu’il l’ait déclaré « mort », l’entreprise continue à compter sur le logiciel et les produits qui s’utilisent sur beaucoup d’appareils individus pour plus de 40% de son revenu.

C’est la deuxième fois dans une question de jours que Kaspersky est sorti publiquement après avoirs commenté qu’une incident de cyber-terrorisme à grande échelle est à venir et qu’il « a peur » de la proximité possible que cette attaque peux avoir.

Articles connexes:
L’antivirus est mort selon le créateur de Norton Antivirus
Meilleur Antivirus

FacebookTwitterGoogle+Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *