Pourquoi ma connexion internet est-elle plus lente que celle promise par mon FAI ?

internet

Votre FAI vous a promis une connexion de 40 Mb, mais c’est loin de cette vitesse quand vous téléchargez de gros fichiers. Alors quel est le problème ? Est-ce que votre FAI vous a menti ?

C’est une question intéressante qui pointe sur l’une des erreurs les plus fréquentes sur le concept de la vitesse d’une connexion internet. Mais avant de vous expliquer, vous avez besoin de comprendre l’histoire de l’informatique.

Depuis le début de l’ère informatique, la vitesse des réseaux a toujours été mesurée en bits. Un bit est la plus petite unité de mesure dans l’informatique et les communications. Les bits sont représentés par le système binaire qui est fait de 1 et de 0. En fait, le terme Bit est un abrégé de Binary Digit (chiffre binaire).

La vitesse des réseaux est mesurée sur un bit par seconde qu’on a raccourci en b/s. Les premiers réseaux étaient tellement lents que leur vitesse se mesurait simplement en bits. Ensuite, la vitesse a augmenté et on a commencé à voir le préfixe du kilo qui indique 1024 bits (kb/s). La plupart de ceux qui se connectaient dans les années 1990 se souviennent du fameux modem 56K (56 kb/s). Ensuite, la connexion à haut débit s’est généralisée avec l’ADSL et la fibre et on a commencé à parler en termes de mégabits qu’on a abrégés en Mb/s.

Maintenant, c’est là que les choses deviennent confuses. En effet, le stockage informatique n’est pas mesuré en bits, mais en Bytes. Un bit est la plus petite unité de mesure, mais un Byte est une unité de stockage d’information qui contient 8 bits. Étant donné que Byte et Bits sont très similaires, on a commencé à utiliser le terme d’octet pour désigner le byte. Donc, chaque donnée sur votre PC est constituée d’une chaîne de 8 bits qui sont rassemblés ensemble.

Techniquement, on devrait rapidement faire la différence, mais les termes sont tellement similaires qu’on a tendance à tout mélanger. Ainsi, votre FAI vous avait promis une connexion de 40 mb/s, soit 40 000 000 bits au maximum. Mais votre système d’exploitation et vos applications (jeux, navigateur, gestionnaire de téléchargement) utilisent l’unité de mesure du Byte puisqu’il s’agit de données.

Et donc, si vous divisez la connexion promise par votre FAI (40 Mb/s) par 8, alors vous obtiendrez une vitesse de téléchargement qui est proche de ce que vous obtenez lorsque vous testez votre connexion, à savoir 5 000 000 bits par seconde. Et on divise cette valeur par le million et on obtient la valeur de 5 mégabytes par seconde (5 Mb/s).

Au final, votre FAI ne vous a pas menti, car vous obtenez exactement la vitesse qu’il a promise. Certes, les FAI pourraient expliquer cette différence entre bits et Bytes, mais c’est un autre débat de marketing…

FacebookTwitterGoogle+Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *