Test de ZoneAlarm Extreme Security, un antivirus qui mérite bien son nom

Si vous cherchez une suite de sécurité, il y a des chances que vous choisissez parmi les leaders du secteur tels que Symantec, Kasperksy, McAfee ou Trend Micro. Mais ZoneAlarm Extreme Security de Check Point est une suite complète qui n’a rien à envier à ces leaders. Et dans des tests indépendants, ZoneAlarm a montré une protection quasi parfaite, une performance remarquable et un seul faux positif.

ZoneAlarm Extreme Security coûte 54,95 dollars pour un an de protection sur 3 appareils. Il fournit un antivirus solide avec des options supplémentaires telles que les contrôles parentaux, la protection de l’identité, le contrôle des crédits, le scan et la protection sur les médias sociaux. On peut aussi citer la fonction Find My Laptop qui permet de localiser à distance un appareil perdu ou volé.

ZoneAlarm Extreme Security

ZoneAlarm propose son propre navigateur pour protéger la vie privée et un modèle spécial pour le jeu qui minimisent les interruptions pendant vos parties. Toutefois, il manque des choses qui deviennent des normes dans d’autres suites payantes de sécurité, notamment le support multi-plateforme et mobile et la gestion des mots de passe. Ces derniers sont intégrés par défaut dans McAfee All Access et Trend Micro Titanium Maximum Security.


Le design

ZoneAlarm Extreme Security ne possède pas la plus belle interface, mais elle est intuitive et elle va droit à l’essentiel. Sur la partie supérieure, un signe coché vert indique l’état de votre protection. Et en dessous, on peut trouver 3 principales zones qui sont l’antivirus et le pare-feu, le web et la vie privée et la mobilité et les données. Chaque zone liste les fonctionnalités qu’elle offre, par exemple, Antivirus et Pare-feu liste l’antivirus, le pare-feu, la simulation des menaces et le contrôle des applications. Pour accéder à une zone, cliquez ou faites une Tap dessus.

ZoneAlarm Extreme Security

Dans chaque zone, on trouve un menu intuitif avec des boutons pour activer ou non les différentes options. Chaque option possède son propre menu de réglages sans oublier la configuration avancée. À moins que vous ne sachiez ce que vous faites, il vaut mieux laisser la configuration avancée par défaut.

L’interface peut sembler ennuyante, notamment lorsque vous parcourez les nombreux menus des réglages. Et l’affichage des J’aime de Facebook et Suivez-nous de Twitter semblent vraiment envahissants.

La protection et la performance

ZoneAlarm propose des superbes fonctions dans son antivirus incluant l’Advanced Real-Time Antivirus qui est une base de données virale qui est constamment mise à jour sur le Cloud sans oublier le scan des mails et la détection des Keyloggers.

Nous avons vérifié la protection et la performance à partir d’un test d’AV qui est un laboratoire de sécurité indépendant. AV-Test a testé cette suite en janvier 2014 avec Windows 7 Ultimate SP1.

Selon les résultats de ce test, ZoneAlarm Extreme Security a détecté 100 % des menaces dans son scénario de test en temps réel. Ce dernier teste le produit avec 64 URLs malveillantes. ZoneAlarm a également détecté 99,06 % sur le test de Malwares qui concernait 11 000 logiciels malveillants.

Et sur les faux positifs, ZoneAlarm Extreme Security a trouvé un seul faux positif sur près de 386 287 fichiers fiables. Et sur la note de performance sur une moyenne de 5,25, ZoneAlarm Extreme Security a reçu la note de 7 ce qui indique que cette suite ne consommera pas de ressources et qu’elle vous permettra d’installer des programmes ou d’éteindre le système avec la même rapidité.

Les inconvénients de ZoneAlarm Extreme Security

Malgré sa performance optimale, ZoneAlarm Extreme Security manque de certaines options qui sont devenues des standards chez ses concurrents. On peut citer notamment le support du mobile, mais Check Point s’est surtout concentré pour offrir la meilleure protection sur le marché et donc, il mérite bien son nom de sécurité extrême.

FacebookTwitterGoogle+Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *