Une étude montre que les utilisateurs veulent des antivirus légers avec un bon niveau de détection

Le laboratoire indépendant de test AV-Comparatives a fait une étude en décembre dernier pour demander à ses utilisateurs ce qu’ils recherchent dans un antivirus. Quels sont les critères importants pour les tests et quelles sont les sources d’informations qu’ils considèrent comme étant les plus fiables.

AV-Comparatives nous a donné un lien spécial sur cette étude. Ainsi, cela nous a permis d’adapter cette étude pour les lecteurs de SecurityWatch par rapport aux chiffres globaux.

Il y a eu environ 6000 visiteurs qui ont accédé au site d’AV-Comparatives et qui ont participé à l’étude. Pour SecurityWatch, on n’a eu que 200 visiteurs, mais qui connaissent les défis sur la sécurité et qui sont assez intéressés pour avoir participé à l’étude d’AV-Comparatives. On ne peut pas généraliser les résultats obtenus à toute la population, mais cela nous donne une bonne idée sur les attentes des utilisateurs.

Les pays des utilisateurs de l’étude

La plupart des participants venaient d’Asie et de l’Europe. Ainsi, il y avait 40,3 % provenant d’Europe, 34,2 % de l’Asie et seulement 14,4 % de l’Amérique du Nord et le reste provenait des autres régions. On pensait que les lecteurs de SecurityWatch seraient principalement américains, mais on se trompait, car près de 76 % provenait d’Europe, 12,8 % d’Asie, 10,1 % de l’Amérique du Nord et seulement 1,1 % des autres régions.

Peut-être que les Américains ne sont pas intéressés par les études sur la sécurité informatique et qu’ils préfèrent celles qui leur permettent de se faire passer pour un personnage de cinéma…

Le règne de Windows 7

Environ 57,1 % des participants utilisent Windows 7 et 69,1 % si on s’intéresse aux lecteurs de SecurityWatch. Le pourcentage d’utilisateurs de Windows XP a baissé de 10,7 %, Concernant SW, seuls 5,8 % utilisent encore Windows XP et Windows 8 est le système qui arrive à la seconde place.

Pour les OS pour mobile, Android est le grand vainqueur avec près de 70,1 % au niveau mondial et 69,3 pour les lecteurs de SW. Android est suivi par Symbian avec ses 21 %, mais ce système est en baisse de 5 points par rapport à la dernière étude.

Concernant les navigateurs, les trois premiers sont Chrome, Firefox et Internet Explorer. Mais on a une bonne surprise par les lecteurs de SW, car près de 14 % utilisent Opera. Au niveau mondial, Opera est utilisé par moins de 5 % des utilisateurs.

Quelle est votre solution de sécurité ?

L’étude a demandé aux participants leurs solutions pour la sécurité. C’était soit une suite de sécurité ou un simple antivirus et si c’était une version payante ou gratuite. Au niveau mondial, 2,4 % des utilisateurs ont répondu qu’ils n’avaient aucune protection et concernant les lecteurs de SW, seul 1 % des participants ont avoué qu’ils n’avaient aucune protection. La plupart des utilisateurs ont répondu qu’ils utilisaient une suite de sécurité payante, mais les chiffres sont différents pour chaque groupe. Ainsi au niveau mondial, 37,1 % des utilisateurs préfèrent les suites de sécurité payantes tandis que 35,3 % ont admis qu’ils utilisaient des suites gratuites. Concernant les lecteurs de SW, près de 60,1 % utilisent des suites payantes et seuls 20,3 % se tournent vers les solutions gratuites.

sur la question des éditeurs d’antivirus, avast!, Kaspersky, ESET et Bitdefender sont les 4 premiers dans les 2 groupes (payant et gratuit). Cependant, Norton Internet Security (2014) est le second pour les lecteurs de Security Watch alors qu’il est 8e au niveau mondial.

Et les 2 groupes d’utilisateurs ont répondu qu’ils veulent davantage de tests concernant avast!. En fait, ils demandent aussi plus de tests sur Kaspersky, Bitdefender, Avira, ESET, AVG et Symantec même si ce n’est pas dans le même ordre de popularité.

La sécurité fonctionne !

L’étude a aussi demandé aux participants s’ils avaient eu un problème de sécurité alors qu’ils avaient installé un antivirus. 80 % des utilisateurs ont répondu qu’ils n’avaient eu aucun problème sur les 6 derniers mois. Pour d’autres, ils n’avaient jamais eu de problèmes depuis l’installation de l’antivirus.

On peut citer seulement 3,2 % des utilisateurs qui ont eu des problèmes avec les Malwares alors qu’ils avaient un antivirus. D’autre part, 45 % des lecteurs de SW ont rapporté que leur antivirus avait bloqué des Malwares dans la dernière semaine et cela descend à 38 % au niveau mondial. De ce fait, l’installation d’un antivirus bloque efficacement les Malwares et cela arrive très fréquemment. Et le fait qu’un antivirus qui échoue au blocage est assez rare de nos jours. Au moins, c’est ce qu’on peut tirer de l’étude.

Quelles sont vos meilleures sources d’informations ?

L’étude a présenté 15 laboratoires et 14 magazines aux participants pour demander leur niveau de confiance dans ces sources d’informations. La note allait de 5 pour une fiabilité maximale à 1 pour un faible niveau de confiance. Les participants pouvaient aussi répondre qu’ils ne connaissaient pas la source pour que leurs réponses ne soient pas comptées.

Il n’est pas étonnant qu’AV-Comparatives ait reçu la meilleure note dans les laboratoires de test avec AV-Testand Virus Bulletin en seconde place. Les participants de Security Watch ne font pas confiance à TopTenReviews avec sa note de 2 pour la fiabilité. Et au niveau mondial, TopTenReviews a reçu une note d’environ 1,8.

Pour les magazines, on doit être honnête en disant que PC World a reçu la meilleure note avec 3,5 au niveau mondial et 3,7 des lecteurs de SW. PC Mag était juste derrière avec une note de 3,5 sur la fiabilité. De même, les avis d’utilisateurs tels que ceux d’Amazon, Youtube et les forums ne sont pas du tout fiables selon les participants.

Le principal critère de test d’un antivirus

Sur le principal critère d’un antivirus, les deux groupes (mondial et SW) ont été unanimes en disant que c’était l’impact des performances sur le système, une bonne détection contre les fichiers malveillants et de bonnes options pour nettoyer un PC infecté et une détection de base sur la détection des Malwares. Le groupe de Security Watch a répondu qu’une bonne détection était la priorité, mais au niveau mondial, c’est l’impact des performances qui était priorité.

De même, les faux positifs (erreur de détection ou de bons fichiers qui sont classés comme étant infectés) sont également un critère important. Près de la moitié des participants ont estimé que c’était un critère de choix. En revanche, les lecteurs de Security Watch privilégient la bonne détection au détriment de tout le reste. 56,7 % d’entre eux ont choisi le critère de la protection pendant la navigation web et 38,3 % ont choisi des antivirus avec le minimum de faux positifs.

Les éditeurs d’antivirus qui ont construit leurs marques au fil des années seront déçus. En effet, seuls 10% des utilisateurs ont estimé que l’autorité de la marque était importante dans le choix d’un antivirus.

Le rapport complet est disponible sur le site d’AV-Comparatives et on vous conseille de le lire. Il y a des détails sur les résultats en fonction de chaque région et on verra qu’il y a des petites différences.

FacebookTwitterGoogle+Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *