Firefox Quantum est vraiment un super navigateur

Firefox Quantum Il y a quelques semaines, nous avons couvert le lancement du navigateur Firefox Quantum (Firefox 57). Sur le papier, il semblait plutôt sympa- des temps de démarrage rapides, une interface utilisateur plus rapide, un meilleur multithreading, des améliorations de performances vantées comme meilleures que celles de Chrome. Mais, très honnêtement, j’étais sceptique.

J’ai utilisé Firefox pendant presque une décennie, mais ca fait très longtemps que je ne le décris plus comme étant un super navigateur. Son interface utilisateur n’avait jamais été aussi rapide que celle de Chrome ou des navigateurs dérivés Chromium, et il avait l’habitude énervante de crever le plafond en utilisation de RAM et de CPU à un seul thread, ce qui amenait à une paralysie de tout mon système jusqu’à ce que je le supprime. Plus tôt cette année, en le réinstallant totalement et en supprimant mon profil Firefox, certains problèmes ont été résolus mais pas tous. De même, en activant le mode multithreading de Firefox, les choses se sont un peu améliorées, mais cela n’a pas entièrement résolu mes problèmes de performances ou de ressources du système.

Firefox 57 (Firefox Quantum) a résolu ces problèmes, tout du moins dans mon cas. Bien que cet article ne soit pas une analyse formelle, je ne suis pas la seule personne à avoir passé du temps sur ce navigateur et a en être ressorti en pensant que Mozilla a tapé dans le mille avec lui. Le magazine Wired a publié une critique approfondie sur les nouvelles fonctionnalités de Quantum, sa personnalisation et sa vitesse. HowToGeek a rejoint son point de vue et loué la capacité du navigateur à créer une parallélisation entre les feuilles CSS à travers tous les cœurs du CPU, ainsi que du si puissant outil about : config pour des accès à bas niveau des différents outils et capacités.

Pour autant, Mozilla ne se repose pas sur ses lauriers. Un expert en sécurité qui a participé à la création du site « Have I Been Pwned », outil pour vérifier si vos informations de connexion ont pu être volées, a confirmé que le site travaillera avec Mozilla pour intégrer cette fonctionnalité directement dans le navigateur.

Mon utilisation de Firefox est plus terre à terre que ça. Je n’utilise que peu d’add-ons et je ne personnalise presque pas le navigateur. Ce dont j’ai besoin, et cela pour chaque navigateur, c’est la capacité de jongler avec beaucoup d’onglets et une stabilité à long-terme suffisante pour éviter la consommation excessive de mémoire, les problèmes de pertes de cycles du CPU qui m’amenaient à relancer Firefox plusieurs fois par jour. Quantum ne fait pas que s’exécuter- il s’exécute parfaitement. Je n’ai pas eu à redémarrer Firefox à cause de problèmes de stabilité ou de performance du système depuis que j’ai fait cette mise à jour. Le navigateur gère les extensions que j’utilise (qui, une fois de plus, ne sont pas très nombreuses) avec aisance. Je ne peux dire s’il utilise la mémoire plus efficacement que Chrome, mais sachant que Chrome est connu pour utiliser plus de RAM que les autres navigateurs, on peut considérer que c’est vrai.

Bien sûr, il n’y a aucune garantie qu’un bon navigateur arrive à se faire une place égale aux autres sur le marché, et je ne peux pas dire si ainsi Chrome va y perdre. Mais si vous aviez abandonné Firefox dans le passé, ou si vous êtes resté sur Google Chrome parce que la sagesse populaire dit que Chrome est plus rapide, je vous suggère de donner une chance à Quantum. Je peux clairement affirmer, au vu de mon expérience passée et récente avec Firefox, que c’est la version la plus rapide et la plus stable de ce navigateur que j’ai pu utilisée.

Share

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *